Accueil   /  Services aux salaries   /  Convention collective

Convention collective

Les parties signataires rappellent que l’égalité d’accès à la formation professionnelle est un facteur essentiel pour la construction de parcours professionnels et permet de contribuer à rééquilibrer la mixité dans les filières et les métiers.

 

Afin de développer l’accès des femmes et des hommes aux différents métiers, les employeurs s’efforceront de :

  • valoriser les filières à dominante masculine ou féminine auprès du sexe opposé, en mettant notamment en place des formations susceptibles d’attirer ces personnes vers les métiers concernés ;
  • favoriser l’accès des femmes à des postes à responsabilités.

 

Afin de faciliter l’accès à la formation des salariés ayant des charges familiales et leur permettre de s’organiser, les entreprises s’efforceront de :

  • privilégier les formations à proximité du lieu de travail ;
  • communiquer au salarié trois semaines avant le début de la formation, sauf circonstances exceptionnelles, les conditions d’organisation de la formation à laquelle il doit participer ;
  • développer certaines formations en e-learning.

 

Afin de faciliter l’accès à la formation des salariés à temps partiel, les entreprises, en collaboration avec les organismes concernés, pourront faire évoluer les modalités d’organisation des formations afin d’intégrer les contraintes particulières rencontrées par les personnes notamment en temps partiel, pour rendre ces formations plus accessibles.

 

Pour rappel, l’avenant n° 24 du 13 novembre 1998 de la convention collective nationale de la restauration rapide prévoit que les salariés à temps partiel bénéficient des droits et avantages accordés par la loi, la convention collective nationale, les accords collectifs d’entreprise ou d’établissement ou les usages, aux salariés occupés à temps complet, notamment de l’égalité d’accès aux possibilités de promotion de carrière et de formation.



Retour

S'abonner à notre newsletter